Sélectionner une page

PENSER À S’ATTABLER

« Manger. Pas se nourrir ni remplir sa panse mais déguster, savourer, humer, dévorer des yeux, partager. Bon repas marque bonne journée. Estomac repu, esprit apaisé… Ils auraient pu en inventer à foison, des pseudo-proverbes justifiant leur besoin viscéral de s’attabler. »

P. DURANT, La Bande à Gabin, Sonatine Editions, 2009, p. 46.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *